Santé : le rôle de l’eau dans le corps humain, rappels par Jean-Michel Cohen

L'eau, élément clé de notre organisme

L’eau, élément clé de notre organisme

Nous la buvons au quotidien, nous nous lavons avec, nous nageons à l’intérieur…l’eau est omniprésente et indispensable dans notre vie de tous les jours. Jean-Michel Cohen, médecin nutritionniste, s’intéresse de plus près à cet élément vital en termes de santé : comment l’eau interagit-elle dans notre organisme ?

Le corps humain et sa composition en eau

L'eau compose majoritairement notre organisme, indique Jean-Michel Cohen

L’eau compose majoritairement notre organisme, indique Jean-Michel Cohen

On estime qu’en moyenne, le corps d’un individu est composé à 65% d’eau, indique Jean-Michel Cohen. Toutefois, ce chiffre peut largement varier, c’est pour cela que l’on établit une moyenne. En effet, les nourrissons contiennent jusqu’à 75% dans leur organisme tandis que les personnes âgées sont les personnes contenant le moins d’eau, ce qui accroît d’ailleurs leurs risques de déshydratation.

Cependant, le pourcentage d’eau contenu dans un corps humain est loin d’être homogène : au contraire, il varie selon les parties du corps et les organes concernés. Ainsi, les organes les plus « demandeurs » en eau sont les reins (81% d’eau), le cœur (79%), les poumons (78%) et le cerveau (76%). Le sang est quant à lui bien entendu composé en majeure partie d’eau également (79%). La partie du corps ayant la plus faible concentration en eau est l’ivoire des dents. Quant aux os, ils ont beau être durs et costauds, ils contiennent néanmoins un peu moins de 23% d’eau, indique Jean-Michel Cohen.

Pour résumer, un adulte de taille moyenne ayant une activité ni intense ni complètement sédentaire a besoin de 2,5 litres d’eau au quotidien pour que son organisme fonctionne correctement. Voyons maintenant comment sont apportés ces litres d’eau et comment le corps les élimine.

Apports et pertes en eau au quotidien

Boire de l'eau régulièrement au quotidien est essentiel

Boire de l’eau régulièrement au quotidien est essentiel

Bien entendu, le premier apport en eau chez un être humain passe par la consommation de boissons (l’eau restant à favoriser bien que boire un soda par exemple n’est pas totalement interdit, indique Jean-Michel Cohen). Pour être désaltéré du mieux possible, l’eau doit être la boisson la plus consommée, bien que la tisane, le thé ou le café apportent aussi cet élément essentiel au corps humain.

Les aliments contiennent eux aussi une quantité plus ou moins importante d’eau. Parmi ceux les plus désaltérants, astuce du Dr Cohen:  l’on compte essentiellement des fruits et légumes : pêche, pomme, ananas, pastèque, tomate, courgette ou encore concombre. A contrario, d’autres aliments vont favoriser le processus de déshydratation comme les aliments particulièrement salés ou sucrés.

Enfin, la dernière source d’apports en eau vient de l’organisme lui-même, à travers la respiration, mais pour une quantité minime. En d’autres termes, sans un apport externe d’eau, notre organisme ne tiendrait pas plus de deux ou trois jours.

Les pertes d’eau se font essentiellement dans les urines (environ 1L par jour), résultat du filtrage du sang exécuté par les reins. L’urine contient donc les déchets métaboliques à éliminer sous forme liquide. La deuxième source de perte d’eau de l’organisme est la sueur. Par la transpiration sous l’effet de la chaleur, les pores s’élargissent et l’eau du corps s’évapore pour lui permettre de se maintenir à la bonne température. Le phénomène de transpiration évacue ainsi entre 0,5 et 1L quotidien. Cependant, ces chiffres peuvent varier en cas de grosse chaleur ou de pratique sportive intense.

Les selles sont elles aussi constituées d’eau comme les urines, mais en moindre quantités.

Enfin, un peu d’eau (environ un demi-litre) passe par la respiration lorsque nous expirons.

L’importance de l’eau dans l’organisme

Nous avons donc vu comment l’eau était répartie dans notre organisme ainsi que ses moyens d’entrée et de sortie du corps. Mais que se passe-t-il si nous ne buvons pas assez? A quoi nous sert toute cette eau dans notre organisme ?

Comme nous l’avons précédemment abordé avec Jean-Michel Cohen, l’eau agit comme un thermorégulateur de notre corps, à travers la transpiration lorsque nous sommes exposés à la chaleur. Mais son rôle ne s’arrête pas là ! Elle permet également d’éliminer les déchets métaboliques en faisant fonctionner les reins.

Et bien entendu, c’est elle qui permet de faire fonctionner la machine complexe qu’est le corps humain puisque le corps entier utilise l’eau pour exercer ses fonctions vitales.

L'eau prodigue également un sentiment de bien-être

L’eau prodigue également un sentiment de bien-être

Par ailleurs, l’eau est bénéfique pour le corps autrement que par son ingestion. Les eaux thermales prodiguent par exemple plusieurs bienfaits et leur richesse en sels minéraux permet d’aider à soigner plusieurs affections, illustre le docteur Jean-Michel Cohen. Enfin, une séance dans un spa, un bain bien chaud ou une baignade lors de fortes chaleurs prodiguent un bien-être intense, n’est-ce pas ?