Le bien-être abordé par le nutritionniste Jean-Michel Cohen

Comment se sentir bien ?

Le docteur Cohen est intervenu au sein d’Europe 1 sur différents sujets relatifs au bien-être tels que bien sûr la nutrition mais aussi le sommeil et la forme physique.
Retour sur les conseils de Jean-Michel Cohen en la matière

le sommeil fait partie du bien-être

le sommeil fait partie du bien-être

« Qu’est ce qu’on attend pour vivre mieux » ? Une question que l’on se pose souvent et qui est le titre d’un des derniers ouvrages du docteur Cohen. Nutrition, mental, sommeil, corps seraient selon Jean-Michel Cohen les 5 clés de la longévité.

Des conseils extrêmement simples et intelligibles par tous

Le rôle de Jean-Michel Cohen est justement de simplifier les choses pour permettre à tous d’appliquer ses conseils sur le bien-être. Il y a par exemple des règles simples alimentaires à respecter pour obtenir des effets positifs c’est-à-dire pas de régime anti-cancer. Par ailleurs, Jean-Michel Cohen prend en compte d’autres facteurs qu’il va évoquer comme l’activité physique, l’état psychique (les gens non stressés vivent généralement plus vieux que les autres), le sommeil voire même les cosmétiques (crèmes).

Le rôle insoupçonné de la peau

En effet, la peau n’est pas seulement un outil qui nous protège, qui nous permet d’éviter la relation agressive avec l’extérieur, c’est aussi un outil sensoriel. En d’autres termes, à partir de la peau, vous pouvez réveiller des systèmes hormonaux ou neurologiques qui vont activer un état de bonne humeur.

Le rôle de la nutrition dans le bien-être par Jean-Michel Cohen

Le lait ribot est très digeste, rappelle Jean-Michel Cohen

Le lait ribot est très digeste, rappelle Jean-Michel Cohen

Nos choix alimentaires peuvent prévenir certaines pathologies graves. Un exemple ? Celui de la flore intestinale. Pour avoir une vraie flore intestinale, il faut consommer des ferments lactiques. Ainsi, rappelle Jean-Michel Cohen, un des produits les plus intéressants c’est le lait Ribot qui est fermenté. On y a inséré des ferments lactiques ce qui permet d’éliminer le lactose et ce lait favorise le développement des micro-organismes qui eux-mêmes vont changer votre flore intestinale.

En fait, tout est lié, rappelle Jean-Michel Cohen : tout ce que vous consommez va entretenir vos bonnes bactéries. Cela permet un intestin en bonne santé que l’on qualifie de « deuxième cerveau ».

Vous savez, la sérotonine qui est une molécule un peu « dynamisante », est sécrétée à 95% non pas par le cerveau mais par le tube digestif. On voit donc que l’alimentation a un rôle direct sur le bien-être y compris le bien-être psychologique.

Petit rappel nutritionnel de Jean-Michel Cohen : le fromage est l’un des produits les plus naturels de l’alimentation puisqu’il ne contient ni additifs ni conservateurs et une fermentation de type naturel.

Parlons également des légumineuses (lentilles, pois, fèves, pois chiches…) sont d’une part riches en protéines et en fibres et d’autre part créent des prébiotiques c’est-à-dire les « parents » des probiotiques.

Point de vue de Jean-Michel Cohen sur la mode du « sans gluten »

On a vécu une grande mode du sans gluten qui a été amplifiée par le marketing de l’industrie alimentaire. Aujourd’hui cela s’est un peu calmé : une partie de gens a compris qu’au final s’abstenir d’en consommer trop était peut-être favorable à une bonne digestion mais que manger totalement sans gluten n’était pas forcément utile et prive de nombreux aliments, comme le rappelle Jean-Michel Cohen.

Toutefois, de nombreux aliments ne contiennent pas de gluten comme le riz, le sarrasin, les pommes de terre…qui contiennent néanmoins des sucres lents. Par ailleurs, les produits sans gluten ne sont pas forcément intéressants dans la mesure où ils requièrent l’ajout de graisses par exemple pour préparer un gâteau sans gluten.

Une question sur les régimes, réponse par Jean-Michel Cohen

On a un système de « delivery » où l’on vous explique comment manger, vous avez tout en un et on vous dit « si vous ne mangez que ça, vous allez perdre tant de kilos ». La problématique de ce genre de système, c’est que vous êtes totalement contraint et vous tombez dans les plats préparés qui sont des plats dont la composition et la transformation sont toujours assez moyennes, indique Jean-Michel Cohen.

Actuellement, tout le monde cherche la simplification alimentaire c’est-à-dire comment maigrir avec des méthodes simples. Il faut également savoir que quand vous regardez le prix de ces systèmes, si vous achetez exactement les mêmes choses dans un supermarché, vous divisez le prix par trois.

Les jus détox et comment éliminer les toxines ?

Selon Jean-Michel Cohen, les jus détox c’est de l’intox. En effet, une étude a posé des questions aux gens qui fabriquent ces jus en leur demandant quelles substances ils employaient pour détoxifier les gens. Et là, aucune réponse. On peut en conclure qu’avec les jus détox vous buvez plus donc vous urinez plus et vous avez le sentiment qu’il y a une espèce de sentiment de lavage du corps qui est tout à fait artificiel.

Sauter un repas (ex : supprimer le dîner) pour une meilleure perte de poids ?

Le « jeûne intermittent » fait partie de l’attirail qu’on peut avoir dans les régimes quand on a par exemple un ralentissement dans la perte de poids. On peut, indique Jean-Michel Cohen, utiliser le « jeûne intermittent » qui est une abstinence alimentaire sur 16h. Cela revient à manger à 15h puis ne remanger qu’au petit-déjeuner.

Apprendre à écouter son corps, apprendre à se regarder

On voit bien cette grande mode de la méditation, de l’estime de soi…en fait c’est un exercice d’auto-persuasion. Essayer d’améliorer une négativité ambiante qui nous a envahit à tous depuis quelques années et fait qu’on a moins bien vécu. L’idée c’est de mieux vivre. Un exemple qui captive les gens : cette histoire de respiration sacrée. Cette dernière est pratiquée par les yoguistes.

bien respirer pour le bien-être

bien respirer pour le bien-être

Ces derniers recommandent de pousser le ventre en avant pour respirer. On croit que c’est magique alors que cela active simplement un système nerveux qui va agir en provoquant une légère baisse du rythme cardiaque et une espèce de libération du stress, explique Jean-Michel Cohen.

Comment réguler la prise de poids lorsque l’on prend un traitement ?

Quand il n’y a pas de modification sur l’alimentation et qu’il y a une prise de poids, il y a deux raisons à cela : soit c’est artificiel c’est-à-dire une rétention d’eau et de sel voire même un état de constipation qui vous donne le sentiment d’avoir un poids supérieur. La deuxième possibilité c’est que ce type de médicament peut vous entrainer une certaine forme de sédentarité et donc moins d’activité physique à cause de la somnolence éventuelle et cela peut limiter votre activité.

Les conseils de Jean-Michel Cohen pour trouver le sommeil facilement

Notre organisme fonctionnant avec une horloge biologique, il est vivement conseillé de se coucher et de se lever à la même heure et quand on arrive à la caler, on arrive à sécréter la mélatonine à la même heure en fonction du rythme jour/nuit. Ainsi, le fait d’avoir une régularité dans l’heure du coucher et l’heure du lever, on arrive à régulariser son sommeil.

 

Source : intervention média Europe 1 Jean-Michel Cohen