Jean Michel Cohen : comment bien choisir son huile ?

Pendant le processus d’amincissement, les consommateurs se posent régulièrement la question de quelle huile à acheter pour accompagner leurs cuissons. De nombreuses huiles remplissent les rayons des supermarchés: l’huile d’olive, l’huile de tournesol, l’huile de colza et l’huile de palme ou encore de l’huile de noix. Le choix semble embrassant par les nombreux visiteurs des grandes surfaces.  Quelles sont les huiles qui présentent plus d’avantages ? Lesquelles sont à éviter ? Le point avec le médecin-nutritionniste Jean Michel-Cohen.

Qu’est-ce qu’une huile ?

Jean-Michel Cohen nous explique les huiles

Jean-Michel Cohen nous explique les huiles

Jean Michel Cohen, spécialiste en nutrition, définit l’huile comme un corps qui a la propriété d’être liquide à température ambiante. Les huiles sont des également des produits végétaux extraits des fruits comme l’olive ou le palme, des céréales comme le maïs ou de graines oléagineuses comme le colza, la noisette. L’huile de foie de morue est la seule huile d’origine animale, selon Jean Michel Cohen.

Faut-il se priver de l’huile ? Non selon Jean-Michel Cohen

Connues comme grasses, c’est-à-dire chargées en calories, les huiles alimentaires ont souvent mauvaise presse et sont déconseillées pour la santé. Néanmoins, le docteur Jean Michel Cohen nous conseille de se défaire de ces préjugés. Il nous  précise qu’aucun produit alimentaire n’est à stigmatiser tant qu’il est consommé intelligemment c’est-à dire sans excès et judicieusement sélectionné.

Contrairement aux idées reçues, le corps humain a besoin des acides gras qui permettraient le passage des nutriment de l’extérieur à l’intérieur des cellules, d’après Jean Michel Cohen.

Les huiles végétales sont dépourvues de cholestérol

Les huiles végétales sont dépourvues de cholestérol

De plus, le nutritionniste rappelle que les huiles végétales représentent l’intérêt d’être dépourvu es en cholestérol, car ce dernier provient uniquement des huiles de provenance animale. Pas seulement, il ajoute que l’huile végétale renferme plus de 99% de lipides, sans glucide ni protides. Mais parmi les nombreuses variétés des huiles végétales, il est parfois difficile de s’y retrouver. Ainsi, pour vous aider à faire le choix, il est important de prendre en compte quelques critères selon le docteur Jean-Michel Cohen. Voici les critères pour bien choisir son huile :

 

Choisir une huile selon sa quantité en acide gras.

L'huile de colza, une source indéniable d'oméga-3

L’huile de colza, une source indéniable d’oméga-3

Une huile riche en omégas 3 est très utile pour la santé, affirme le médecin-nutritionniste Jean-Michel Cohen. Et  l’huile de colza est la meilleure représentante, qui a le profil élevé en oméga 3.

-L’huile d’olive qui depuis si longtemps a une si bonne réputation n’est pas la plus riche en oméga 3. Elle n’est donc pas la meilleure des huiles selon le médecin Jean-Michel Cohen. Elle contient, certes des vitamines E mais pas suffisamment pour la qualifier d’huile idéale, ajoute le nutritionniste.

-En assaisonnement, Jean Michel Cohen conseille d’utiliser les huiles à base d’acide gras à base d’oméga 6 comme l’huile de tournesol comme nous pourrions choisir celles à base d’oméga 3 comme l’huile de colza et de soja.

Les huiles à éviter, selon Jean Michel Cohen

Pour le médecin Jean Michel Cohen spécialiste en nutrition, s’il y a une huile à éviter c’est bien l’huile de germe de blé. Selon lui, elle n’a aucun intérêt d’autant plus qu’elle contient des traces de gluten.

-L’huile de noix, en terme de goût, est également à éviter. La conserver à haute température puis à l’air va transformer son goût.  Mais elle n’est pas mauvaise pour la santé précise Jean Michel Cohen.

– L’huile de sésame est l’allié parfait pour rehausser le goût des plats. Bien qu’il existe des nombreux bienfaits, la composition de certaines huiles de sésame peut avoir des effets indésirables.

L'huile de palme est à éviter selon Jean-Michel Cohen

L’huile de palme est à éviter selon Jean-Michel Cohen

-L’huile de palme et l’huile de coco sont des huiles à éviter complètement, d’après le nutritionniste, en raison de leur forte composition en acides gras, qui peuvent nuire à la santé. Ces acides se coagulent selon Jean Michel Cohen, et d’ailleurs Ces huiles se consolident au frigo en raison de leur composition en matières grasses.

C’est pour cette raison que le médecin nutritionniste, recommande aux consommateurs d’avoir différentes catégories d’huiles dans leurs placards. Cela ne nécessite pas un grand budget et serait très bénéfique pour la santé.