Comment choisir son pain ? Les conseils de Jean-Michel Cohen

Base de notre alimentation française, le pain est consommé lors de nombreux repas. En effet, incontournable pour beaucoup au petit-déjeuner accompagné de confiture, il se marie également avec d’autres aliments au cours des repas traditionnels (ex : sauces). Il convient donc de choisir son pain avec parcimonie, précise le médecin nutritionniste Jean-Michel Cohen. Zoom sur cet aliment consommé quotidiennement.

Comment le pain est-il fabriqué ?

La recette de base du pain est constituée d’un mélange de farine, d’eau, de sel et de levain ou levure. S’en suivent le pétrissage, le levage puis le façonnage et enfin la cuisson. Ces étapes ainsi que les ingrédients et leur quantité employés, ainsi que le savoir-faire de l’artisan boulanger sont les éléments qui définissent la qualité et le type de pain fabriqué.

 

Il existe de nombreuses variétés de pain, indique Jean-Michel Cohen

Il existe de nombreuses variétés de pain, indique Jean-Michel Cohen

L’on peut ainsi varier la farine : de blé ou plus ou moins complète ou faîte à base d’autres céréales. Il est ainsi possible, pour faire du pain d’employer de la farine à base d’épeautre, de seigle, d’avoine ou encore de maïs précise Jean-Michel Cohen.

Certaines variétés de pain contiennent également des graines de noix, de tournesol ou des fruits secs voire même des protéines animales comme des lardons.

Enfin, indique le docteur Jean-Michel Cohen, certains autres ingrédients peuvent être ajoutés pour donner un goût différent. C’est à partir de sucre, lait ou de beurre que l’on fabrique des pains comme le pain viennois, le pain de mie ou les brioches, illustre le médecin nutritionniste.

Pain et nutrition, rappels par Jean-Michel Cohen

Ces produits précédemment évoqués ont tous pour particularité d’être riches en glucides, une source d’énergie indispensable à l’alimentation quotidienne. En revanche, il faut faire attention à l’ajout de sucre et de matières grasses en termes de fréquence et de quantité, met en garde Jean-Michel Cohen.

Ces deux derniers nutriments doivent être consommés avec modération.

Les ingrédients utilisables pour fabriquer le pain ont été employés de façon à fabriquer différents types de pains et dérivés que nous connaissons sous forme de viennoiseries ou de pains particuliers (ex: pain à l’olive, biscottes…). Chaque recette est différente alors qu’elle provient d’un même aliment à la base.

Choisir son pain, comment faire ?

Vous pouvez opter pour un simple pain de boulangerie. Ce dernier ne contient simplement que de la farine, de la levure, du sel et de l’eau. Vous pouvez choisir un pain de boulangerie avec quelques graines si vous préférez la saveur, indique Jean-Michel Cohen, car ces graines ne font que peu monter l’apport calorique.

Pour davantage de fibres, on préfèrera le pain complet ou au son avec près de deux fois plus de fibres que le pain blanc (3,9% contre 1,2%). Autre avantage du pain complet, rajoute Jean-Michel Cohen : il a tendance à mieux satisfaire le besoin de satiété et permet de tenir plus facilement jusqu’au prochain repas sans être tenté de grignoter.

En termes de calories, il faudra faire attention aux pains grillés et aux biscottes. En effet, si la double cuisson fait de l’amidon un nutriment plus digeste, ils contiennent par conséquent plus de calories. Par ailleurs, ce type de pain contient quelques matières grasses ajoutées, à surveiller également, indique Jean-Michel Cohen.

Le pain de mie, à consommer avec modération

Le pain de mie, à consommer avec modération

Pour un goût et un aspect moelleux, on se tournera vers les pains de mie. Ils ont pour autre avantage de se conserver plus longtemps en se desséchant moins vite que la traditionnelle baguette du boulanger. Les enfants en sont particulièrement adeptes. En revanche, les pains de mie contiennent un ajout en sucre et matières grasses qu’il est judicieux de surveiller, précise le nutritionniste.

Le pain : pièges dans lesquels ne pas tomber par Jean-Michel Cohen

Il faut faire attention à la consommation de viennoiseries, produits laitiers très riches en sucres et matières grasses. On peut bien entendu en manger une de temps en temps (2 fois par semaine maximum) précise Jean-Michel Cohen, mais ne pas en consommer chaque jour, qu’il s’agisse d’un croissant, pain au chocolat ou cookie par exemple. Et, bien entendu, ne pas ajouter en plus des produits sucrés comme un croissant garni de confiture.

Certains pains sont également très salés, ce qui à terme peut provoquer de l’hypertension. En vérité, tous les pains sont salés. C’est pourquoi il convient d’en consommer avec modération. Cela n’empêche toutefois pas d’en consommer par petites portions chaque jour.

N’oublions pas que les proportions sont très importantes pour une alimentation équilibrée, rappelle le docteur Jean-Michel Cohen. Ainsi, si vous avez vraiment envie d’une viennoiserie, pourquoi ne pas plutôt opter pour les mini pains au chocolat et finir votre petit déjeuner par un fruit peu sucré?

Enfin, les produits industriels comme le pain de mie trouvé en supermarché tend à contenir davantage de gluten, ce qui peut gêner certaines personnes pour la digestion. Même sans y être allergique, vous pouvez être légèrement sensible à ce nutriment, précise Jean-Michel Cohen.