Les particularités et avantages du pain complet

Si le pain fait partie intégrante de notre alimentation française, il est parfois difficile de s’y retrouver parmi toutes les sortes de pains qui existent. Outre leur goût qui diffère, chacune de ses variétés de pains propose des caractéristiques particulières et des avantages ou désavantages nutritionnels. Le médecin nutritionniste Jean-Michel Cohen propose aujourd’hui de découvrir plus en détails le pain complet.

Rappels sur les deux grands types de féculents trouvés dans les pains

Les féculents sont omniprésents dans notre alimentation

Les féculents sont omniprésents dans notre alimentation

Les féculents les plus consommés sont dit « raffinés » et se trouvent notamment dans le pain blanc (la traditionnelle baguette à la française) ou les pâtes standard. Ces féculents proviennent de la farine blanche, elle-même obtenue à partir de céréales dont l’on a retiré le germe et l’enveloppe. Conséquence : les féculents raffinés ne contiennent que peu de fibres, minéraux ou

vitamines. Leur indice glycémique est également élevé, indique Jean-Michel Cohen.

L’on distingue d’autre part, les féculents dits « complets » dont la consommation est moindre alors qu’ils sont beaucoup plus intéressants d’un point de vue nutritionnel, précise Jean-Michel Cohen.

Contrairement aux raffinés, les féculents complets renferment tous les éléments du grain à savoir le germe, cœur du grain, l’endosperme et le son qui sont respectivement l’enveloppe interne et l’enveloppe externe. On trouve ces féculents dans le pain complet bien sûr mais également dans le riz complet, le blé complet…de façon globale les aliments élaborés avec de la farine complète.

La richesse du pain complet

Le pain complet est une grande source de nutriments

Le pain complet est une grande source de nutriments

Le pain complet étant élaboré à base de farine complète et non raffinée, il présente des avantages nutritionnels dont le pain blanc ne dispose pas. En effet, il garde les éléments nutritifs du germe et du son, rappelle Jean-Michel Cohen. Parmi ces éléments l’on retrouve une bonne quantité de fibres (3,9 grammes pour 100 grammes de pain complet contre 1,2 grammes dans le pain blanc), des minéraux (magnésium, fer végétal, zinc, phosphore) ainsi que plusieurs vitamines du groupe B (B1, B3, B5 et B6) et des vitamines E majoritairement présentes dans l’enveloppe du grain de blé.

Autre avantage : l’index glycémique est moindre que celui du pain blanc, ce qui permet de réguler la glycémie, en évite les pics et rechutes qui nous donnent envie de grignoter vers 11 heures.

Indications thérapeutiques

De par son faible index glycémique, le pain complet est largement conseillé aux diabétiques. Sa richesse en minéraux convient également aux personnes souffrant d’ostéoporose ou celles suivant un régime riche en fibres.

En effet, la consommation régulière de pain complet et de céréales complètes en général permet de limiter jusqu’à 30 % les risques de développement d’un diabète de type II. Elle joue aussi un rôle important dans la prévention contre le risque de cancer colorectal ou du pancréas, ajoute Jean-Michel Cohen.

Le pain complet aide à l'amaigrissement, rappelle Jean-Michel Cohen

Le pain complet aide à l’amaigrissement, rappelle Jean-Michel Cohen

Enfin, en termes de minceur, le pain complet reste à favoriser car il réduit le risque d’obésité et celui de stocker de la graisse abdominale. Par ailleurs, son pouvoir rassasiant et faible en index glycémique en fait un atout minceur indéniable, conclut Jean-Michel Cohen.